• La loi est dure, mais c'est la loi (Dura lex, sed lex).

     

     

    La loi est dure, mais c'est la loi (Dura lex, sed lex).

                                               1 Tourisme par Ch. Genty, 1928.

     

     

    1,2,3, partez :

     

     

    La loi est dure, mais c'est la loi (Dura lex, sed lex).

                                                                                             2  Loi = Règle de droit

     

     

     

    Primola loi (prononcez lwa), du latin lexlegis, est un mot en trois lettres, du genre féminin sans lettre e finale, qui désigne, au sens large du terme, une règle de droit écrite d’origine parlementaire ou non. 

     

     

     

     

     

    La loi est dure, mais c'est la loi (Dura lex, sed lex).

                                                             3   L'oie = Règle d'un jeu 

     

     

    Pour cette raison, la loi ne saurait être confondue avec son homonyme l’oie qui est le nom vernaculaire (nom commun) donné à une espèce d’oiseaux de la famille des anatidés, régie par une règle d’un jeu comprenant 63 cases disposées en spirale enroulées vers l’intérieur et comportant divers pièges.

     

     

     

     

    La loi est dure, mais c'est la loi (Dura lex, sed lex).

                     4 « La loi, c’est la loi ». (affiche du film de Christian-Jacques, 1958).

     

     

    Secundo, « La loi, c’est la loi » est un film franco-italien de Christian-Jacques, sorti en 1958, et joué par Fernandel et Totò. Dans ce film, le douanier français Ferdinand Pastorelli fait respecter la loi que son ami d'enfance, le contrebandier Giuseppe La Paglia, ne cesse de violer, car « la loi, c’est la loi. »

     

     

     

     

     

    La loi est dure, mais c'est la loi (Dura lex, sed lex).

                    5 Domitius Ulpanius (Ulpien), père de la formule : Dura lex, sed lex.

     

     

    Tertio, « « La loi est dure, mais c’est la loi » (en latin : Dura lex, sed lex), est une maxime juridique que l’on emploie pour évoquer une règle pénible à laquelle on est néanmoins forcé de se soumettre. Son origine est attribuée à Domitius Ulpanius (Ulpien), l’un des plus grands jurisconsultes romains, vivant vers l’an 209 après J-C, dont une partie des travaux a été reprise dans le Digeste de Justinien. Il serait l’auteur du texte suivant : « quod quidam perquam durum est, sed ita lex scripta est » (Digeste 40, 9, 12, 1), à l’origine de la maxime « Dura lex, sed lex. » 

     

     

     

    La loi est dure, mais c'est la loi (Dura lex, sed lex).

                                          6 Ex Libris, Ferro Andrieu (Rouen)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :